ATHENES

Athènes, Grèce

Athènes, la capitale grecque, avec son potentiel culturel unique et sa scène culinaire, hôtelière et nocturne en constante évolution, est devenue une destination de vacances populaire.

Athènes a beaucoup d’attractions pour les voyageurs grecs et étrangers, tandis que le Pirée, au-delà du port principal de la Grèce, a caché des secrets d’attractions et de divertissements. Les environs d’Athènes, pleins d’agréables surprises avec des monuments emblématiques, des parcs nationaux et un immense littoral, donnent même les occasions quotidiennes de mini-excursions et de découvertes.

La ville d’Athènes s’étend sur une vaste zone contenue par trois grandes collines. Heureusement pour le voyageur, les sites les plus importants et les plus intéressants sont rassemblés au milieu de la ville autour de l’Acropole.

Se dressant comme un phare au-dessus du centre de la Grèce, l’Acropole est un témoignage étonnant du mode de vie, de la richesse et de la dévotion des anciens Grecs. Il existe d’innombrables ruines et sites archéologiques découverts qui apparaissent tout au long de la Plaka, l’ancien quartier entourant l’Acropole. Athènes abrite également les meilleurs musées du pays.

Si vous êtes un passionné de musées, vous pourriez passer plus d’une semaine à marcher dans les couloirs de l’histoire. Le côté moderne de la Grèce est évident dans la vie nocturne animée, l’abondance de discothèques et de bars, les prochains Jeux olympiques de 2004 et le bourdonnement qui vous enveloppe lorsque vous vous promenez dans les rues d’Athènes.

Athènes moderne

L’Athènes moderne s’est largement répandue depuis le début du XXe siècle, lorsqu’un échange obligatoire de population entre la Grèce et la Turquie a conduit à la construction hâtive d’immeubles laids. Alors que vous attendez avec impatience votre premier aperçu du Parthénon, vous ne verrez que des files interminables de salles d’exposition de voitures, d’usines, de tours d’habitation et de sex clubs miteux.

La circulation à Athènes est tout simplement maniaque et conduire en ville peut être époustouflant, que vous soyez au volant ou non. Si vous êtes en visite en été, il y a de fortes chances que vous arriviez à votre hôtel très chaud, très fatigué et très frustré. Mais ne désespérez pas. Après une douche fraîche, des vêtements de rechange et une respiration profonde, dirigez-vous via le métro ultramoderne d’Athènes jusqu’à la place Syntagma, située à cinq minutes à pied du charmant vieux quartier de Plaka.

Juste avant le coucher du soleil, trouvez-vous une taverne avec une terrasse sur le toit donnant sur l’Acropole, puis asseyez-vous et profitez de l’un des sites les plus splendides au monde.

Attractions d’Athènes

Parmi les autres principales attractions de la ville, citons le musée archéologique national, l’un des plus beaux musées au monde, abritant une collection inestimable d’antiquités grecques, dont le masque d’or d’Agamemnon.

Il y a suffisamment de musées et de sites antiques pour satisfaire les historiens les plus affamés (c’est une ville où d’importantes découvertes archéologiques sont exposées dans des vitrines dans le métro !). Et pour les moins enclins à la culture, il y a des tavernes ombragées, le marché aux puces de Monastiraki où vous pouvez faire de bonnes affaires et une énorme offre de bars musicaux de fin de soirée proposant de la musique bouzouki traditionnelle et des danses folkloriques grecques.

Plaka

plakaPlaka est un pôle d’attraction pour les visiteurs étrangers la nuit. C’est le cœur historique d’Athènes composé d’un dédale séduisant de rues piétonnes. Peu de gens pourraient ne pas être charmés par la qualité de conte de fées de Plaka malgré le fait que l’endroit regorge de boutiques de souvenirs et de restaurants qui emploient certains des serveurs les plus insistants au monde (on ne peut que supposer qu’ils gagnent une commission pour chaque client qu’ils gèrent glisser à l’intérieur).

Si vous n’avez que quelques heures à passer à Athènes, une visite à l’Acropole est un must et elle ne vous décevra pas. Serrez les dents, frayez-vous un chemin à travers la mêlée de touristes lors de la longue randonnée jusqu’au sommet et émerveillez-vous devant les vestiges antiques du Parthénon – le célèbre temple de la déesse Athéna, construit au 5ème siècle avant JC.

Pourquoi Athènes ?

Arts et culture depuis toujours

Des rumeurs de philosophie, de politique et d’arts datant d’il y a des milliers d’années se confondent avec les histoires d’Athènes moderne – une ville où les arts et la culture se rencontrent partout, des boulangeries traditionnelles aux nombreuses initiatives artistiques.

Beauté éternelle

La lumière du soleil qui se répand doucement sur toute la ville, la vue sur la mer, les sept collines qui entourent Athènes et la fusion unique des monuments anciens avec le paysage urbain contemporain forment un paysage qui répond même aux normes de beauté les plus élevées…

Excellentes conditions météorologiques

Avec une température annuelle moyenne de 18°C, Athènes peut vous promettre une escapade citadine avec plein de soleil et d’activités de plein air tout au long de l’année !

athenesLa plupart des gens adorent ou détestent la capitale de la Grèce. D’une part il s’agit d’une ville qui possède une grande variété de choses à voir et à faire.

De là, vous pourrez aussi accéder à la plupart des endroits en Grèce: par avion, train, bateau ou autobus.

D’autre part, Athènes est une immense ville très fréquentée, où vivent environ la moitié des habitants de la Grèce ( près de 5 millions). Il y a certains endroits où vous ne voudrez pas être seuls la nuit, et Athènes est confrontée à un gros problème d’embouteillages et de pollution, en particulier quand il fait chaud.

Cependant c’est un endroit fascinant. Elle est l’une des plus anciennes villes du monde, et en marchant à travers son ancienne Agora ou sur l’Acropole, vous sentirez que vous marchez sur une terre très importante pour ne pas dire sacrée.

athenesLes Athéniens vivent désormais mieux, après que de nombreux aspects de la ville aient été améliorés pour les Jeux Olympiques.

Entre autres, beaucoup de bâtiments ont été rénovés, et de grands projets ont été effectués. L’infrastructure de la ville a été modernisée avec de nouvelles autoroutes, comme l’Attiki Odos qui circule d’Aspropyrgos vers le nouvel aéroport de Spata en passant par Athènes, et se poursuit jusqu’à la banlieue ouest d’Athènes.

De nombreux sites historiques d’Athènes ont été aménagés pour les piétons comme toute la zone autour de l’Acropole, de la rue Dionysiou Areopagitou jusqu’aux rues Thission et Keramikos. Le quartier de Plaka est également à 90% piéton ainsi que la rue Ermou, principale rue commerçante d’Athènes.

Le port du Pirée a été modernisé aussi bien avec des aires de stationnement autour du port qu’avec de nouveaux quais pour les ferries grecs et navires de croisière.

Histoire

acropole

Athènes est souvent mentionnée dans la mythologie grecque. Les anciens Athéniens croyaient qu’ils étaient originaires de l’Attique et ne constituaient pas un peuple immigré.

En effet, ils se référent à leur premier roi, Cécrops, qui était un homme-serpent né de la terre.

Il avait été le juge ultime, lorsque la déesse Athéna et le dieu de la mer Poséidon concoururent pour devenir le dieu protecteur ville, un concours qu’Athéna avait gagné, donnant ainsi son nom à la ville.

Le plus grand héros d’Athènes était Thésée, dont la méchante belle-mère était l’infâme Médée, haïe par les Athéniens et contrainte de fuir. Le héros avait réussi à arrêter les taxes annuelles que les jeunes payaient au roi Minos de Crète, en tuant le Minotaure.

Ses os étaient conservés dans un monument spécial. Œdipe est décédé à Athènes, et Oreste est venu ici avant l’Aréopage, pour venger son père assassiné, Agamemnon.

De nombreux personnages historiques sont également nés ici, et encore plus y ont vécu et travaillé. Socrate errait dans les rues, discutant des questions philosophiques avec ceux qu’il rencontrait. Démosthène prêchait contre les Macédoniens, et Platon et Aristote enseignaient ici.

Périclès a fait de son époque une époque dorée, et Alcibiade était admiré et haï.

Plus tard, saint Paul y a prêché une nouvelle religion appelée le christianisme. La liste pourrait s’allonger à l’infini …
athenesIl existe des preuves d’anciennes colonies à Athènes datant du 7ème millénaire avant J-C. Athènes n’a pas toujours été la ville la plus importante de Grèce, et ses plus grands rivaux dans l’antiquité étaient la ville de Sparte et les Perses.

Le grand orateur Démosthène, avait mis en garde le peuple d’Athènes à propos des Macédoniens, et il avait raison: en 322 avant J-C, Athènes a été conquise par ces derniers.

Les Turcs ont envahi Athènes en 1456, et la ville resta sous la domination turque pendant environ 350 ans. En 1834, Athènes a été déclarée capitale de la Grèce, alors, que seulement 6000 personnes y vivaient.
En 1941, les Allemands ont occupé Athènes et pendant deux mois les Grecs ont résisté et plus de 300 000 personnes sont mortes de faim.

Les extraits de films anciens de Hitler au pied de l’Acropole sont des souvenirs amers de cette époque.
Athènes a également été un champ de bataille pendant la guerre civile de 1946 à 1949. La junte a 

A voir

avoir a athenesLe premier endroit que vous devrez visiter à Athènes est bien sûr l’Acropole. Debout, là-haut, sur le rocher sacré, comme les Grecs l’appellent, vous pourrez presque sentir

La splendeur de la Grèce antique. N’imaginez cependant pas que vous y serez seuls !

D’autres sites archéologiques à voir sont l’Agora, le marché, avec le temple d’Héphaïstos encore assez bien conservé, ainsi que le temple de Zeus et l’arc d’Hadrien.

Les musées de grand intérêt sont, entre autres, le musée de l’Acropole, le musée national archéologique, le musée du Folklore, le Musée de la Céramique (Keramikos), le Musée Byzantin, le Musée de la Musique, le Musée de la guerre, le musée Benaki et bien d’autres.

Dans l’ensemble, il y a environ 50 musées à Athènes. Plaka, juste en dessous de l’Acropole est un endroit populaire pour faire du shopping ou manger et boire un verre. Ce quartier est considéré comme une zone assez touristique, mais le fait est qu’ici, vous pourrez avoir une idée de la vieille Athènes, avec des bâtiments bas et de petites rues.

A Monastiraki il y a un bazar assez incroyable, situé dans la rue Hephaestou et près de la petite place.
A Syntagma, vous pourrez visiter la tombe du soldat inconnu. Ici vous pourrez aussi voir les gardes (Evzones) dans leurs uniformes impressionnants, et si vous êtes chanceux, vous pourrez voir l’évolution lente et complexe de la relève de la garde.

Vous pourrez également nourrir des pigeons ici. Il est intéressant de savoir qu’il y avait le tombeau du soldat inconnu dans l’Athènes antique.

L’opéra, Megaron Mousikis, propose de nombreux spectacles merveilleux, mais le théâtre d’Hérode Atticus juste en dessous de l’Acropole est encore plus beau.

Anafiotika

Anafiotika est comme une petite île à Athènes, les constructeurs de la petite île d’Anafi construisent leurs maisons traditionnelles blanchies à la chaux dans les petites rues sinueuses et les marches de cette zone lorsqu’ils construisaient le palais royal.

Aujourd’hui, le Palais est le Parlement grec et à droite sur sa façade se trouve la place du Parlement ou Plateia Syntagmatos en grec, la place la plus centrale d’Athènes.

Le stade panathénaïque

Le stade panathénaïque où se sont déroulés les premiers jeux olympiques situé à quelques minutes à pied à travers les jardins nationaux ou à travers Zapeion. Athènes possède de nombreux bâtiments néoclassiques comme l’Académie d’Athènes, la Bibliothèque nationale, le musée historique, le musée archéologique et bien d’autres principalement dans les rues de Panepistimiou, Stadiou, Athinas, Patission (rue du 28 octobre), autour de la place Omonia et dans le quartier de Plaka où se trouvait la première université d’Athènes et de nombreuses maisons néoclassiques.

La place Omonia

La place Omonia a été qualifiée de « nombril d’Athènes » car c’est un point clé de la ville. C’est là que commencent les rues principales d’Athènes, telles que Panepistimiou, Stadiou, Athinas, Pireos, Agiou Konstantinou et Third of Septemvriou street, c’est pourquoi c’est un endroit où tout le monde passe tous les jours. A quelques mètres de la place se trouve l’hôtel de ville, sur la place Kotzia et immédiatement après l’Agora Varvakeios, la plus fréquentée de la ville. Dans le quartier d’Omonia se trouve également le Théâtre National, rue Agiou Konstantinou.

Rue Dionysiou Areopagitou

La rue piétonne Dionysiou Areopagitou est l’un des plus beaux itinéraires de promenade de la ville, surplombant le Parthénon d’un côté et les magnifiques hôtels particuliers de l’autre. Voici le Nouveau Musée de l’Acropole, à côté de la station de métro Acropole (ce qui est également intéressant, car il possède à tous les niveaux des moulages de la décoration sculpturale du Parthénon). Avec l’unification des sites archéologiques, la route façonnée
relie les sites archéologiques de l’Olympion, le théâtre de Dionysos, le théâtre d’Hérode Atticus, l’Acropole et l’Areios Pagos.

Monastère de Daphni

C’est le plus grand complexe monastique d’Attique et l’un des monuments les plus importants de l’art byzantin, à environ 10 kilomètres du centre-ville, à Dafni. Le monastère est dédié à l’Assomption de la Vierge Marie et son Katholikon (l’église principale) est célèbre pour l’ensemble de mosaïque unique qui le décore. Après les derniers travaux de restauration du tremblement de terre de 1999, le monastère est à nouveau ouvert au public et a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

A faire

Athènes offre une telle variété de choses à faire qu’il est pratiquement impossible de tout écrire. Par exemple, vous avez tous les sites archéologiques, les musées ainsi que des concerts et pièces de théâtres à voir.

Puis, il y a de nombreux cinémas, une vie nocturne intense, des bazars, des boutiques de mode et des super centres commerciaux modernes.

Montez sur la colline du Lycabette et vous aurez une vue merveilleuse. Vous pouvez aussi aller sur la « Côte d’Azur » Athénienne de Paleo Faliro jusqu’à Kalamaki, Alimos, Glyfada, Vouliagmeni et Varkiza pour prendre un peu de soleil et vous baigner. Vous pourrez aussi visiter les jardins du Parc National qui sont situés à proximité du parlement, sur la place de Syntagma.

Plages

Les plages d’Athènes présentent des eaux cristallines et des rivages bordés de sable facilement accessibles au public depuis le centre-ville.

Athènes possède le plus long littoral de toutes les capitales européennes, avec des plages régulièrement récompensées par le statut de drapeau bleu pour leurs normes élevées en matière de qualité et de propreté de l’eau.

Il y a plusieurs plages sur les bords de mer d’Athènes. Les plus populaires sont à Glyfada, Vouliagmeni, Varkiza, Nea Makri, Crysi Akti (Côte dorée), Lagonisi, Kavouri et Alimos.

La plupart des plages d’Athènes, sont aménagées et vous devez payer un petit droit d’entrée pour y accéder, pour les garder propres car il a des millions de visiteurs chaque été.

plages d athenes

 

Vie nocturne

Vous trouverez de tout ici comme par exemple des bars de jazz, discothèques, clubs, bouzoukia, bars de heavy metal etc… Il y a des endroits partout dans Athènes, mais les zones les plus fréquentées sont Syntagma, Kolonaki et Glyfada. Presque dans chaque quartiers d’Athènes il y a des cafés et bars qui se transforme dans la nuit en bars musicaux avec DJ professionnels.

Cuisine

Tout comme les bars et les cafés, les restaurants et tavernes sont partout à Athènes. Le quartier de Plaka est sans doute le plus pittoresque, mais aussi le plus visité par les touristes. Restez à l’affût des endroits fréquentés par beaucoup de Grecs ( règle qui s’applique partout en Grèce).

A Syntagma et Kolonaki il y a aussi de nombreux endroits et à Glyfada et Vouliagmeni vous serez proche de la mer, et l’atmosphère sera généralement un peu plus sophistiquée.

La zone de Psiri, non loin de l’Acropole est très chère, avec beaucoup de beaux endroits pour faire la fête, et écouter de la musique live. A Athènes, vous trouverez une multitude de fast-food comme des Mc Donald’s, Wendy’s, la chaîne grecque de Goody’s, Pizza Hut, Starbucks, et de nombreuses autres chaînes, mais le célèbre fast food le plus typique de la Grèce est le Souvlaki.

Mais comme je l’ai dit, il y a un endroit pour manger dans tous les coins d’Athènes et vous pourrez obtenir absolument tout ce que vous voulez. Pour en savoir plus sur l’alimentation à Athènes cliquez ici.

Shopping

Etant dans la capitale grecque, vous trouverez tout ce que vous voudrez pour faire du shopping à Athènes.

La grande rue commerçante est Ermou, juste à côté de la place de Syntagma, et Glyfada et Kolonaki sont les quartiers exclusifs avec leurs nombreuses boutiques et magasins.

À Plaka, vous trouverez beaucoup de souvenirs de toute la Grèce, et le plus grand magasin est Vassilopoulos.

A Monastiraki, il y a un grand marché aux puces tous les jours et de nombreux antiquaires. Voici là quelques exemples, bien qu’il y ait des boutiques un peu partout.

Dans la rue Athinas vous trouverez de nombreuses boutiques intéressantes qui vendent des herbes et de nombreux magasins de fruits secs et noix.

Dans cette même rue vous trouverez, les principaux marchés de poisson et de viande d’Athènes, les deux méritant une visite.

Se déplacer

Tandis que l’entassement dans les bus passent beaucoup de temps aux arrêts de bus, le nouveau métro d’Athènes est un excellent moyen de se déplacer (il est aussi très beau, et mérite d’être visité). Il existe aussi des tramways électriques et des trolley qui sont très efficaces pour vous menez vers les côtes d’Athènes.

Vous pourrez louer des voitures et des vélos, mais ce n’est pas recommandé (les Athéniens conduisent comme des véritables fous, lire « la conduite à Athènes » pour comprendre ce que je veux dire).

Prendre un taxi peut aussi être une expérience assez horrible et il a également été signalé que des chauffeurs de taxi étrangers essaient de surcharger les clients. Assurez-vous que le taximètre est en marche et fonctionne correctement et vous n’aurez pas de problème.

En général, soyez prudents lors du franchissement des rues sur les passages piétons : les feux verts ne signifient pas que vous pouvez traverser la rue sans regarder!

Comment y arriver

En Mars 2001, le nouvel aéroport Eleftherios Venizelos à Spata, a été inauguré. Il est hypermoderne et accessible facilement grâce aux nouvelles infrastructure, l’Attiki Odos, le Metro ainsi que le transport ferroviaire suburbain.

Sans embouteillages, il faut environ 45 minutes pour s’y rendre depuis le centre d’Athènes par les bus express réservés à l’Aéroport (X 95 de la place Syntagma) (X 96 du Pirée), mais malheureusement, parfois, surtout les jours de semaine, aux heures de pointe, les embouteillages sont plus la règle que l’exception.

Avec les nouvelles extensions vous pourrez utiliser le train de banlieue (Proastiakos) jusqu’à la station Neratziotisa et continuer avec le métro d’Athènes qui va jusqu’à la place de Syntagma (ligne bleue) ou à Omonoia à partir de la station Doukissis Plakentias (ligne verte).

Si vous êtes en provenance des îles, les ferry-boats s’arrêteront au Pirée, au port de Rafina ( en provenance des Cyclades ou Andros) ou au port d’Agios Konstantinos à partir des îles Sporades.

Les trains (OSE) parcourent l’ensemble de la Grèce : de la Thrace, par l’intermédiaire de Thessalonique, et Larissa à Athènes, et le réseau ferroviaire grec relie aussi le Péloponnèse avec Athènes.

Informations touristiques

Renseignements sur Athènes
Superficie: 476 km ²
Population: près de 5 000 000 habitants
Distributeurs de billets: Oui
Internet cafés: Oui
Plus haut sommet: Lycabette, 277m
Aéroport: Oui
Niveau des Prix: Dépend d’où vous êtes
Métro: Oui
Trolley: Oui
Tram: oui
Bus touristique: ligne 400
Autobus: Urbain OASA, Suburbain KTEL
Code international: 0030
Code local: 210
Ambulance, Premiers secours: 199
Police portuaire: 4511311 (Le Pirée)
Police: 100
Plaintes (nouveau service de GNTO) : 1572
Police touristique: 171 (urgent) 9239224
Hôpitaux, Cliniques, Pharmacies: 1434
Trains: 145 (national), 147 (international)
Informations touristiques: 3310561
SOS Médecins: 1016
Aéroport d’Athènes: 3530000
Taxis: 4115200 (Ermis) 5152899 (Ikaros)
Sapeurs-pompiers: 199